Par le Théâtre du Torrent, d’Annemasse
Mise en scène : Béatrice Coquet


Jeudi 30 octobre à 20h30 - Soirée d’ouverture : Le Repas des Fauves de Vahé Katcha
Dans la France occupée de 1942, sept amis se retrouvent pour fêter un anniversaire. La soirée se déroule joyeusement jusqu’à ce que deux officiers allemands soient abattus au pied de l’immeuble. En guise de représailles, le Commandant Kaubach vient prendre deux otages par appartement. Face à la peur de mourir, petitesse, médiocrité, lâcheté mais aussi générosité et courage vont tour à tour se faire jour au fur et à mesure que les masques tombent. Une comédie humaine bouleversante !

le Mardi 16 Septembre 2014 à 07:58
Vous pouvez désormais réserver vos billets pour les spectacles de la Biennale 2014!

Sur place au kiosque billetterie d'Aix-les-Bains,

Mais aussi directement en achat en ligne sur le site : www.aixlesbains.com

le Jeudi 11 Septembre 2014 à 08:35

Par la Compagnie Les Caquetants (Ventabren, 13)
(drame)


Vendredi 31 octobre à 15h00 - Le Marionnettiste de Lodz de Gilles SEGAL
«Berlin au début des années 50. Rescapé d’un camp, Finkelbaum vit terré dans un grenier. Sa concierge lui apporte de la nourriture et tente de le convaincre que la guerre est finie. Elle demande l’aide et les témoignages d’un soldat russe, puis d’un soldat américain, puis d’un civil juif allemand…En vain ! »

le Mercredi 10 Septembre 2014 à 20:01

Par le Théâtre Solaire (Montpellier,34)
(comédie dramatique)


Vendredi 31 octobre à 20h30 - Très Chère Mathilde d’Israël Horovitz
« Aussi immature que fauché, Mathias Gold arrive de New-York à Paris avec l’intention de refaire sa vie en vendant un appartement dont il a récemment hérité. Mauvaise surprise, il découvre que son père lui a ; légué l’appartement occupé en viager avec des locataires permanentes : Mathilde, octogénaire rusée et très imposante et Chloé sa fille impétueuse. La cohabitation ne sera pas de tout repos »

le Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:56

Par la Compagnie Zig Zag (St Jacques de La Lande,35 )
(farce grinçante)


Samedi 01 novembre à 15h00 - Landru, tout feu, tout femme d’après Rémi DE VOS et Christian SIMEON
« Face à face improbable et pourtant réaliste entre les deux êtres que tout oppose : Deibler, le « criminel officiel », le dernier grand bourreau français, et Landru « le criminel officieux » qui troublait ces dames pendant la guerre 14-18.
Et de quoi parlent-ils ? De leur métier respectifs et des femmes bien sûr.

le Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:51

Par Le Théâtre Pan (Sarcelles, 95)
(comédie classique)


Samedi 01 novembre à 20h30 - Le Sonde d’une nuit d’été de William SHAKESPEARE
« Deux couples d’amoureux transis, une dispute entre le roi des elfes et la reine des fées, une potion qui s’en mêle et une troupe de comédiens amateurs qui prépare une pièce…
Le temps d’une nuit d’été aux allures de songe, tous vont s’entrecroiser dans une forêt bien étrange… »

le Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:45

Quatre troupes de théâtre sélectionnées sur l’hexagone se retrouvent à Aix-les-Bains en Savoie pour conquérir la plus haute distinction du théâtre amateur. Le 18e Prix Charles Dullin sera attribué à la meilleure compagnie de théâtre des deux années écoulées.


Biennale Charles Dullin à Aix-les-Bains - Du 30 octobre au 01 novembre : les meilleurs spectacles de théâtre amateur
Après plusieurs sélections régionales à travers la France, les quatre compagnies retenues présenteront leur pièce au théâtre du Casino Grand Cercle. A l'issue de cette finale, un jury professionnel décernera le 18ème Prix Charles Dullin,
Depuis 53 ans, se joue à quelques kilomètres du village natal de Dullin, cet événement hors du commun, à la fois convivial et compétitif où des comédiens qui pratiquent le théâtre pendant leur temps de loisir rivalisent dans leur art.
Charles Dullin (Yenne, 1885 - Paris, 1949) a été acteur, metteur en scène, directeur de théâtre. Par son école et par ses spectacles, il a exercé une influence prépondérante sur le théâtre contemporain, le jeu d’acteurs et sur de nombreux comédiens et metteurs en scène de la nouvelle génération. Il a eu entre autres pour élèves Madeleine Robinson, Jean Marais, Jean Vilar, Marcel Marceau, Jacques Dufhilo, Jean-louis Barrault…

le Mercredi 10 Septembre 2014 à 19:21
INFOS PRATIQUES

Les représentations se déroulent au Théâtre du Casino Grand Cercle d’Aix les Bains.

Prix des Places

Normal : 15 €
Abonnés, réduit : 10 €
Groupes et partenaires: 8 € (CE, 20 personnes minimum)
Jeune : 5 € (moins de 18 ans)
Abonnement 5 spectacles : 40 €

Réservations
Kiosque billetterie à Aix-les-Bains
Tél : 04 79 88 09 99

En ligne sur le site de l’office de tourisme d’Aix-les-Bains
www.aixlesbains.com


CONTACTS


Pour toutes informations :
contact@biennale-charlesdullin.fr

Pour les médias :
presse@biennale-charlesdullin.fr

Pour les groupes et CE
groupes@biennale-charlesdullin.fr


le Lundi 7 Septembre 2009 à 22:24
Partenaires

Partenaires

Partenaires

Partenaires

le Mardi 1 Septembre 2009 à 18:13
Le lieu : le théâtre du Casino Grand Cercle
Véritable chef-d’œuvre du 19e siècle, d’une capacité de 900 places, ce Théâtre à l'italienne accueille toujours un programme riche de spectacles (scène de 20m x 13, fosse d’orchestre, jeu d’orgue, écran de cinéma).

Régulièrement sollicité pour des tournages cinématographiques et télévisés, le Théâtre aux ornementations authentiques, apparaît dans de nombreux films français et étrangers.
Inauguré en 1850 par le Roi Victor Emmanuel II, le Casino est dès sa naissance, voué au plaisir : on y vient pour converser, lire, écouter de la musique, danser et surtout pour jouer. D’abord modeste salle de jeux avec un théâtre démontable, il devient à la fin du XIXème siècle le véritable point de ralliement de la ville. C’est que, concurrence d’un nouveau casino oblige, on vient de lui adjoindre plusieurs salons, un théâtre romantique « à la française » et un restaurant. Un grand mosaïste vénitien, Antonio Salviati, restaurateur de la Basilique Saint Marc, collaborateur de Charles Garnier à l’Opéra de Parsi, a couvert les plafonds de splendides mosaïques aux fonds d’or. Il lui a fallu pour cette merveille 3 500 000 petits cubes de verre sertis par 25 tonnes de ciment. Puis le théâtre, trop petit, devient le foyer d’un théâtre plus grand que construit l’architecte Henry Eustache. C’est le mosaïste Cavaillé-Coll qui poursuit la décoration des plafonds dans une palette plus colorée

le Mardi 1 Septembre 2009 à 08:07
1 2